lundi, mai 10, 2021

GRÈVE DES AGENTS DE L’AGRICULTURE : MOUSSA BALDÉ MINIMISE

Le ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural a été interpellé sur les récents mouvements d’humeur enclenchés par les agents techniques de son ministère regroupés autour du Syndicat national des techniciens et travailleurs de l’agriculture du Sénégal (Synttas). Mais, Moussa Baldé ne reconnaît pas la légalité de ce syndicat qui, selon lui, n’est pas encore reconnu. « La vérité est que ce syndicat n’a pas de récépissé. Il n’est pas reconnu officiellement connu comme étant un syndicat », a soutenu le ministre. Mieux, il a laissé entendre que la grève de ces agents n’a aucun impact négatif sur le fonctionnement de leurs activités d’autant que c’est une minorité qui se radicalise. « Ils vont sauvagement en grève quand ils veulent. Et, quand ils vont en grève, le meilleur score qu’ils enregistrent c’est 20% de participation. Les 80% autres font convenablement leur travail. Nos activités n’ont jamais été aussi bons malgré les sit-in qu’ils organisent ».

Le ministre n’en veut pas pour autant à ces agents. Il dit travailler pour apporter des solutions sur certains de leurs points de revendications. A l’en croire, il a reçu les grévistes qui lui ont expliqué leurs doléances. Parmi elles, figurent en bonne place les indemnités de logement, les indemnités de risque, les indemnités de responsabilité, des équipements, des ordinateurs pour travailler, la dotation de moyens logistiques. Des revendications que le ministre dit trouver légitime mais, précise-t-il : « Le ministre de l’Agriculture n’est pas habilité à augmenter les salaires des fonctionnaires. Je ne peux pas créer d’indemnités ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *